La communication interne, le nouvel enjeu des entreprises.

Publié le 13/01/2022

La communication interne est celle destinée aux collaborateurs de l’entreprise ou de la structure. Elle joue un rôle prépondérant dans la coordination de la structure, la gestion des connaissances et la construction de la culture de l’organisation. Depuis quelques années, les changements de management ont mis au centre des échanges la communication interne comme clé de la réussite 

 

Jean-Christoff Hoss, un coach accompagnant les dirigeants du cabinet Visconti nous dit « qu’il ne suffit plus de dire « c’est moi le patron » puisque le pouvoir aujourd’hui, c’est le pouvoir d’inspiration de ses équipes ». En effet, il faut apprendre à communiquer l’énergie que l’on donne pour l’entreprise ainsi que ses convictions et l’allier au management utilisé pour pouvoir déléguer. Cela permet aux managers de se concentrer sur le pilotage de la structure et de jouer seulement un « rôle de capitaine ». Cependant, ce message ne rencontre pas l’écho escompté chez certains dirigeants qui veulent montrer leur hyperactivité en étant sur tous les fronts ou qui voient la communication interne comme un gadget ou une perte de temps. D’ailleurs, le PDG de Fermob, Bernard Reybier n’est pas un adepte de la communication interne. Selon lui « communiquer en interne, ce n’est pas le rôle premier d’un chef d’entreprise. Il est là pour faire tourner sa société et décrocher de nouveaux marchés ». Malgré ce discours, il montre l’importance de la communication interne en nous disant de déléguer cette partie-là à quelqu’un qui sentirait plus à l’aise avec. 

 

Face à cette réalité et ce besoin, la communication interne a pris de l’ampleur depuis quelques années. On remarque qu’un milliard d’euros a été investi par les entreprises en France en 2015, selon une l’étude de l’UDA et de l’UDECAM, même si ce chiffre reste encore faible comparé à l’ensemble des investissements faits pour la communication. Toutefois, ce renouveau dans le management des équipes permet aux collaborateurs une meilleure compréhension et adhésion des orientations stratégiques de la structure, en particulier lorsque celle-ci est dans une dynamique de changement.  

 

Il faut désormais se demander comment faire pour avoir une communication interne efficace. Cela dépend de plusieurs facteurs. En effet, chacun a sa propre personnalité et celle-ci vient déterminer notre attitude qui influencera notre comportement. Chaque dirigeant met donc en place sa propre méthode mais celle-ci doit avoir ou développer deux traits de caractère afin d’obtenir une communication interne performante. 

 

Tout d’abord, le dirigeant doit être exemplaire. Il doit être cohérent dans ses discours, ses décisions mais également ses actes. Thierry Nadisic, enseignant à l’EM Lyon nous expose « qu’il y a un moment où les salariés écoutent et un autre où ils regardent ». D’ailleurs, il nous explique que l’exemplarité passe également par une communication adéquate avec les responsabilités de chacun. En effet, lorsqu’il raconte l’anecdote d’une dirigeante qui avait envoyé un mail pour demander à ses collaborateurs d’éteindre les lumières en partant, il explique que celle-ci avait brouillé le message en prenant des responsabilités qui n’étaient pas les siennes. 

 

Ensuite, il est important de faire preuve de transparence. Pour cela, il faut donner les preuves de ce que l’on a pu annoncer et donner l’état d’avancement du projet. Même si celui-ci est reporté voir annulé, il faut informer les collaborateurs de ces changements. Cela permet de créer un lien de confiance et de donner de la crédibilité aux informations données. Pourtant, il faut faire attention à ne pas en faire trop. En effet, on remarque que de plus en plus d’outils de communication se développent mais la communication interne doit être « incarnée » par le dirigeant, selon Bruno Gastinne. Il nous dit également que « la plupart des conflits sociaux résultent de gens que vous ne voyez plus ». Il est donc important de ne pas utiliser trop de canaux de communication différents lorsque l’on souhaite améliorer sa communication interne. 

 

Finalement, la communication interne est donc un outil désormais indispensable dans toutes les structures afin de faciliter leur dynamique de changement et d’évolution. Si le dirigeant ne s’en charge pas par manque de temps ou bien d’intérêt, il est nécessaire que quelqu’un assure cette responsabilité. N’oublions pas que les clés d’une communication externe réussie passent avant tout par une bonne communication interne. 

Rédactrice :  Alexia LUCAS – Vice-Trésorière chez AMS Conseil et Étudiant en Master 1 Finance.

 

AMSConseilLa communication interne, le nouvel enjeu des entreprises.